A la découverte de Sava

La région SAVA est la capitale mondiale de vanille dont le nom est un acronyme formé à partir de ceux de ses quatre districts : Sambava, Antalaha, Vohemar et Andapa. Elle s’étend sur une superficie de 23.577 km² soit environ 4% du territoire national. Dans l’ensemble, la région bénéficie d’un réseau hydrographique dense. De nombreux fleuves profondément encaissés sillonnent la région du Sud-Est au Nord-Est. La zone Nord-Est de Madagascar constitue un ensemble massif qui est marqué par le contact rapide et brusque entre les hautes terres et la mer. Du point de vue géomorphologie, la région juxtapose des formes variée

La richesse faunistique de la région Sava est remarquable car elle englobe plus de 1830 espèces dont 325 endémiques de Madagascar et 103 endémiques de la région.s : volcaniques, quartziques et cristallines.

Nombre des UOP : 7

Nombre  d’OPB : 49

Les membres du CA

Activité agricole

L’agriculture à SAVA est constituée principalement d’agriculture vivrière basée sur la riziculture et de culture de rente qui, elle, est dominée, par ordre d’importance, par la vanille, le café et le girofle. Mais la vanille constitue sans conteste, la reine de l’agriculture à SAVA de l’île de Madagascar.

Le riz est souvent vendu localement tandis que la vanille est exportée à l’extérieur du pays. Le café qui fait partie également des cultures plantées en zone forestière est vendu localement et exporté en dehors du pays.

L’élevage

Les zébus servent en même temps d’outils de labour et de tire-lire, qu’on vend en cas de grand besoin financier. Et dans une moindre mesure, les cochons, qui, malgré les petites tailles des exploitations – rarement plus de dix têtes- sont vraiment élevés dans un but lucratif.