mpiasa tanyDans le renforcement des capacités des OP membres

  • Mécanismes de formation paysanne autogérée visant la multiplication des formations en cascade au sein des structures régionales de la CPM
  • Formation exigée par les paysans eux-mêmes partant de leurs besoins et intérêts exprimés selon les zones et échelles
  • Recensement des compétences locales valorisables
  • Méthode participative dans les communications
  • Organisation de voyages d’études

Dans la circulation des informations et connexion des OP membres avec les partenaires sociaux, financiers, économiques et politiques

Mise en place d’une base de données évolutive des organisations membres et de leurs produits au niveau des CPM régionales et au siège national de la CPM

  • Diffusion régulière de circulaires d’informations sur les réalités saillantes du monde rural régionales, nationales et internationales.
  • Publication annuelle et diffusion des données de base concernant les Organisations Paysannes membres, dont mise à disposition auprès des chambres régionales et nationales ainsi que au niveau des centres d’informations communaux, départementaux, provinciaux et nationaux
  • Diffusion des données de base sur Internet de la CPM –Email: cpm@moov.mg

Dans le suivi et appui technique aux activités menées par les organisations paysannes membres

Le suivi et appui technique de la CPM, tant au niveau régional que national se fait toujours sur demande écrite et précise des OP membres. Le travail s’effectue conjointement entre l’OP membre commanditaire et la CPM.

Dans l’analyse des situations et propositions en faveur des intérêts des populations rurales

mpivarotra voankazoCette action s’effectue par la méthode participative. Elle se produit soit par le partage de réflexion durant les ateliers, ou par des réunions à distance suivant des thèmes précis identifiés et exprimés par la base. Il appartient au Bureau National et au Secrétariat exécutif de la CPM de lancer les idées auprès des instances de décisions nationales et au niveau du mouvement paysan international. Représentation et porte-parole des populations rurales et des producteurs ruraux auprès des instances de décisions compétentes Le dialogue mené par la CPM, tant au niveau régional que national avec les décideurs sociaux, économiques, financiers et politiques visant la défense des intérêts paysans, s’effectue dans un esprit de compréhension mutuelle, de synergie et toujours appuyé par des informations pertinentes et des arguments bien fondés.

Procédures administratives et financières de la CPM

La comptabilité de la CPM au niveau du siège suit les postulats du Plan Comptable Général (PCG) de 2005 en vigueur à Madagascar, tout en respectant le règlement intérieur de la Coalition Paysanne défini par l’Assemblée Générale, d’une part, et les clauses des protocoles d’accord avec les partenaires financiers, d’autre part.

Le contrôle interne se fait à trois niveaux:

  • Contrôle de gestion et comptabilité du Secrétariat exécutif par le Trésorier National,
  • Approbation des rapports financiers par le Bureau National
  • Approbation des rapports financiers par l’Assemblée Générale.

Le contrôle interne est assigné à un cabinet d’audit agréé.